Rue de Belloi

Publié le par canton-notre-dame-du-mont-marseille

Jean Baptiste de Belloy, né à Morangles dans le diocèse de Beauvais le 9 octobre 1709 et mort à Paris le 10 juin 1808, fut évêque de Marseille après Monseigneur de Belsunce en 1755.

Il se tient à la droite du comte de Provence, le futur Louis XVIII, quand celui-ci vint à Marseille le 4 juillet 1777 et bénit les drapeaux de la garde nationale le 16 aout 1789.


A l’automne 1789, il se retire dans l'Oise refusant le serment constitutionnel


D'un esprit modéré, il fut un des évêques qui facilitèrent la conclusion du Concordat. Après la période si difficile de la Révolution, la bonté, le désir de paix, l'action pacifiante de ce prélat furent très bénéfiques pour l'Église de France.

 

Il fut nommé archevêque de Paris par Napoléon en 1802 et meurt en 1803 à 99 ans.

 

rue-de-Belloi.JPG

A noter qu'on lui doit l'invention du système de la percolation du café et la première cafetière (appelée aussi dubelloire) vers 1800 !

Publié dans Noms des rues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article